Navigation Menu+

Le motion design d’hier et d’aujourd’hui

Il y a fort longtemps, des personnes pratiquaient déjà l’art du dessin, mais la technique qui permet d’animer les images est apparut avec la découverte des nouvelles technologies. Aujourd’hui, grâce aux divers matériels informatiques dont nous disposons, il est possible d’animer des images qui se composent  de personnages ou de lettres, donnant aux spectateurs une impression de mouvement.

motion-design.jpg
Les animations ont contribués au succès que connait le cinéma aujourd’hui en ce qu’ils représentent un budget important. Parmi les différentes catégories d’animations numériques on distingue le Motion design.

Le mouvement au cœur et à l’origine du Motion design

La principale fonction du Motion design est la mise en mouvement des images. Donc le principe est de faire défiler différentes scènes d’images afin que ces dernières puissent se mettre en mouvement. Le Motion design est un métier qui fait appel à une grande imagination, mais ce n’est pas tout. Une bonne connaissance en termes d’écriture, de création et d’animation d’images graphiques sont également requis pour ce travail.
On peut se servir des images de pâte à modeler, des images faites à la main ou sur ordinateur, et dans lesquelles on peut trouver des contenus textuels qui seront ensuite retransmis en tant que fichiers vidéo. On peut trouver du Motion design dans les clips vidéo, les films d’animations, les publicités, les spectacles, et même dans les jeux vidéos.

Les technologies d’animation 2D et 3D

Ce sont là deux différents types d’animations dans lesquelles on peut appliquer le Motion design. Les animations 2D font référence à des images créées sur une surface à deux dimensions ou bidimensionnel. Les modèles 2D se composent de points qui permettront de le situer géométriquement lors de la création de l’animation en 2D.

animation-2d.jpg
Les images dans un format 3D  sont effectuées sur une surface de 3 dimensions, ce qui permet d’obtenir une image en relief. Dans les deux cas, l’usage d’un ordinateur est requis pour accélérer le mouvement.